Enfin.

On pourra dire que ça s'est fait attendre. Même que beaucoup n'y croyaient plus.
Voila t-y pas que question homosexualité, certains artistes, présentateurs, intellos de tous poils commencent salement à secouer le bananier.
C'est qu'il en faut déjà beaucoup du courage pour se positionner " non contre " à défaut de s'avouer "complètement pour" dans ce pays.

Image result for k will

Certes, en Corée on ne se trouve pas (dans les bien tristes 72 pays de la planète qui continuent de punir de prison, de torture ou de peine de mort les homos et les bis.
Aucune interdiction légale n'ayant jamais existé ici. Mais que faire contre les croyances populaires d'un autre temps, l'inertie, la bêtise, le manque d'humanité et les stéréotypes plus accrochés à certains cerveaux qu'une tique à son chien ? .
Tout ce bon gros cocktail bien vaseux, alimenté par une bonne grosse dose d'ignorance qui fait penser à une proportion inquiétante de coréens que la chose est sale, pathologique, honteuse, j'en passe des pires et des pas meilleures. Plus exactement 77 % d'entre-eux suivant un récent sondage !...

Le présentateur Hong Seok-Jeon, après un immense succès, a plongé dans l'alcoolisme après son coming out, ne supportant pas le violent rejet de tous ses proches, l'annulation de tous ses contrats professionnels et les menaces de mort quotidienne. A refait surface depuis...

Image result for hong seok jeon

C'est qu'il y a eu des antécédents médiatiques. Des valeureux tentèrent bien d'ouvrir la voie il y a quelques années. Pour se retrouver assez rapidement dans le 7 ème tiroir de l'arrière salle au fond à droite de la succursale de leur major de promotion le lendemain. De star ils passèrent à renégats total, gommés, oubliés, zéros, intolérables exemples pour leurs fans, hou hou, honte à eux. Plus efficace question dégringolade que si on avait appris qu'ils coupaient régulièrement leurs petites amies en morceaux pour les faire bouffer à leur chien !
Le présentateur vedette Hong Seok-Jeon a déclaré : " Avouer mon homosexualité a été comme de marcher sur une bombe. Plus personne n'a voulu m'appeler ou me voir à partir du lendemain. J'ai réalisé que toutes ces années de travail et d'efforts étaient réduites en cendre par mes quelques mots. On m'a subitement détesté après m'avoir adulè pendant des années.".

Le fait est que quand on était un " people" en Corée, avouer ces moeurs-là publiquement, jusqu'à une paire d'annèe seulement, ça correspondait à peu près sur l'echelle du risque à plonger du sommet de l'Everest sans parachute, Et le héros du jour finissait bien souvent comme sa carrière : écrabouillé en un temps record.

L'acteur Kim Ji-Hoo, lui, s'est pendu à 23 ans après son coming out en 2008 en laissant ces quelques mots : " Je suis trop seul et ma vie est trop pénible. Incinérez-moi."

Consternant, non ?

Et je vous cause même pas (mais je vais le faire quand même), des supers neuneus, genre fanatiques des pseudo valeurs de crétins chrétiens qui s'unirent alors en association spécialisées dans les actions coup de poing. Ces saletés n'ont pas fait dans la dentelle. Incendiant les studios des artistes, et les submergeant d'insultes, de menaces de mort et d'agressions diverses. Certaines de ces raclures peuvent même se vanter d'en avoir mener certains tout droit au suicide.Soyons clairs, je n'ai rien contre les chrétiens ni contre tous les croyants. Mais les fanatiques me débectent. Particulièrement ceux qui nuisent aux autres en faisant constament reculer le scmilblic aul lieu de le faire avancer. Et puis on est forcèment pas chrétiens quand on a autant de haine dans le coeur.

Mais ça c'était avant. Parce que maintenant même les crétins chrétiens ne peuvent plus rien y faire. Le mouvement de tolérance est en marche.
Of course il ya a encore du boulot et on ne peut pas dire que les participants de la gaypride seoulite risque l'ètouffement dans la foule (à 150 ils auraient du mal !), mais la question s'infiltre peu à peu la ou on ne l'attendait pas.

Ainsi l'air de rien, voici le genre de vidéo qui aurait été impensable récemment.

La chanson a eu du succès. Je ne suis pas fan du chanteur ni de la mélodie terriblement ressemblantes aux habituelles guimauves roucoulantes dont le star systeme coréen a le secret. Mais je suis admirative de la démarche car j'en soupèse les risques. Donc le courage.
Voila un petit gars qui en a. Et peu importe qu'il s'en serve avec des dames ou avec des messieurs ! (J'ai pas pu m'empecher...)

Enfin je vous mets au défi de deviner la scène finale. Tout le succès de la vidéo vient d'ailleurs de cet effet de big surprise.

ici :

케이윌 (K.will) - 이러지마 제발 (Please don't...) Music Video HD

Pour finir et parce que beaucoup d 'intéressés, futurs voyageurs, me posent souvent la question :

Non la Corée c'est pas San Francisco ni Bangkok,.
Je veux dire par là que ceux qui sont habitués aux lichouilles, bisouilles, calinouilles en public seront bien inspirés de la mettre en veilleuse en Corée.
Ces gestes peuvent provoquer gène et mépris dans l'espace public,
Les moeurs évoluent mais le moins qu'on puisse dire c'est elles n'ont pas de turbos aux fesses....
Il existe par contre à Seoul une ruelle dans le quartier d'Itaewon (gay alley) où vous trouverez restaurants, bars et boites gays. Les lieux sont safe, l'ambiance est accueillante et décontractée tant pour les coréens que pour les étrangers gays (hommes et femmes).

Amities à tous les rainbow people !