Allez savoir pourquoi, mais en Corée du sud comme au Japon, faire son plein hebdomadaire de vitamines fraîches, ça peut coûter un brin plus cher qu'un Macdo, qui déjà n'est pas donné au passage.

7.50 euros pour 400 grs de cerises à ma superette (de campagne). Mais de qui se moque-t-on ?

20180518_092806


Parce que le Macdo, le KFC et autres immondices alimentaires du genre il n'en est pas question, possèdant un minimum de respect pour mon tube digestif, moi il me faut ma dose de tomates, de carottes, de brocolis, d'aubergines et de courgettes, voir soyons fous, de navets.

Et tant qu'on y est, ma dose aussi de pommes, de fraises, de poires, de mandarines, de bananes, de pêches et d'abricots de saison.
Et c'est la que ça se gâte.

Avis aux amateurs, chez les nippons 1 partout balle au centre, le coffret c'est 20 à 50 euros. Le même prix en Corée.
Ça fait cher la confiture !

Image result for fruit japan expensive

(Source : www.mushero.com)

Pour les légumes, ça passe encore, à condition de ne pas acheter des produits qui ont fait 6 fois la planète sur les genoux avant d'arriver chez mon primeur, je peux tout a fait escompter une ratatouille bi-hebdomadaire sans me mettre à découvert.
Et même ! de manger des légumes frais à tous les repas parce que j'aime ça. Oui.
D'ailleurs les plats préparés (beurk) et les conserves étant encore assez peu répandus ici, pour se mitonner du comestible pas le choix à part du frais. Et en avant l'epluche-légume, le presse-purée et la corvée de patates.
Question bonheur, pour moi une journée de voyage n'a d'égal qu'une journée passée aux fourneaux, c'est dire. Donc ya pas mort d'homme pour la passionnée de la casserole que je suis. 

Le big problème, c'est les fruits qui sont (ben oui tout fout le camps ma brave dame...) plus cher, j'ai bien dit toujours plus cher au supermarché !

Même sans viser très haut, c'est à dire que je ne parle pas d'une épargne annuelle qui permettrait, ah joie suprême en Corée, d'être en mesure de s'acheter une livre de cerises (importées de Californie) ou 3 mangues des Philippines pour Noël, ici les fruits c'est cher.

7 euros la livre d'abricots riquiquis dans mon village...

20180511_100343

La seule valeur alimentaire côtée en bourse est aujourd'hui le parmesan, mais en Corée oui mon ami on pourrait bien tous investir dans le coulis de fruits rouges et la cagette de brugnons tellement ça coûte.

Alors quoi, pour éviter la ruine il faudrait se contenter de pêches au sirop en boite (merci j'ai déjà donné au Japon !), avec de temps en temps la variante ananas en boite (si c'est pas une misère) pour ne pas finir complètement carencés en vitamines A, C, D, B5, B6 et B9 ?

Que nenni.

Au Japon qui a quand même la palme, là c'est du gratiné, 24 fraises, 55 euros !!!

Image result for fruit japan expensive

(Source : Buzzfeed)

Et à 249 euros les 2 melons, vaut mieux bouffer les peaux avec !

Image result for fruit japan expensive

(Source : Sophie's Japan blog)

Pour toi voyageur de passage qui entrevoit déjà la disette fruitière parce que je le sais, tu as failli avoir une attaque au convenient store du coin. Exactement là où tu as aperçu le prix délirant de quelques pauvres fruitos rabougris sous cellophane.

Oui pour toi seul , voici le mode d'emploi, le graal, le tuyau qui va te sauver la vie.
(Et on dira que je me décarcasse pas...)

Fuis le supermarché ! Le supermarché c'est formidable à bien des égards en Corée, à commencer pour grignoter des tas de trucs rigolos et exotiques aux multiples stands de dégustations gratuites (pour ça je recommande vivement le samedi après-midi).
Mais pour ton kilo de pomme, c'est la calamité ! De quoi devoir écourter ton séjour si tu y prenais goût (notre ambassade ne fait plus de prêts aux ressortissants en difficulté).

4.50 euros L'UNIQUE grappe de raisin au supermarché du coin chez moi.
Je vous laisse imaginer le prix du pinard si on en faisait avec.

20180511_100349


Donc au marchee tu iras. Des marchees il y en a partout (bien plus encore qu'en France, oui Madame). Et le mieux c'est que c'est ouvert tous les jours et toute la journée. Choix local et plaisir combinés de faire la risette aux mamies vendeuses qui ne manqueront pas de vous les rendre, les risettes, en même temps que la monnaie.

Enfin, et c'est la que tu vas réaliser que tu ne t'es pas tapé une page de ma prose pour des prunes, il y a le camion !!!
Direct du producteur, c'est l'estafette de Tonton Kim l'agriculteur, qui te garantit les meilleurs deals.
Et des Tonton Kim, il y en a beaucoup. Approximativement dans chaque rue marchande des grandes villes et même dans toutes les pomances de trifouillis-les-dong (vlllages coréens).
Facile à repérer le camion magique, car il est le seul à être doté d'un haut-parleur qui débite à tue-tête les prix et les promos spéciales dans la rue.
Tu peux vraiment pas le rater à moins d'être sourdingo complet.

Les tontons Kim sont sympas. Ils ont encore de la terre sous les ongles. On peut leur faire confiance.

3/4 fois moins cher qu'au supermarket.


 

Alors merci qui ???