Pendant qu'un certain nombre d'entre vous se caillent allègrement les miches en hiver, la Corée a la solution pour lutter contre les grands froids.

A quoi ça servirait sinon d'avoir inventé le chauffage au sol, le cyber café et la montre-ordinateur pour continuer à se les geler, je vous le demande un peu ?

 

 

 

 

 

 

 

20180101_142455

Car on ne rigole pas avec le froid. Je parle pas du courant d'air mais de la bonne vielle froidure à t'arracher la tête.
Et c'est pas mes fesses qui vous diront le contraire, elles qui se sont recouvertes d'engeleures  pendant un nouvel an chinois à pekin, par - 25 !

Je sais il faut le faire. Et même qu'elle l'a fait. Le jean's, n'importe quel canadien ou esquimau vous le dira, c'est une très mauvaise idée quand ça pèle grave. Parce que le jean's ça gèle.
A ces températures ça tient même raide debout par terre quand on l'enleve le soir. Mettre des couches de collants dessous, de sorte qu'on ressemble à une grosse saucisse bien boudinée ce n'est pas bien non plus. Pour couper la circulation du sang, on fait pas mieux. J'avoue, j'ai cumule dans la stupidité...

 20180101_142135

Résultat, avec le frottement dû à la marche et à la position assise,  mon jean's surgelé m'a brûlé le fondement. Et pas qu'un peu. Genre brûlure des motards qui frottent l'asphalte. Sexy.
Excusez l'expression mais j'avais l' arrière train d'un babouin. Ou si vous préférez on aurait dit le drapeau du Japon !

Les engelures, les vraies ou comment vivre 15 jours sur le ventre, sans contact aucun de vos fesses avec leur environnement.
Vous m'en direz des nouvelles.
Le temps que le derme se reconstitue. Pommade d'antibios pour éviter l'infecrion, ma peau qui logiquement tenait son rôle de barrière ayant fichu le camps. Et puis encore 15 jours de démangeaisons par dessus parce que l'engelure oui ça gratte atrocement quand ça guérit. Je vous laisse imaginer l élégance d'avoir à se gratouiller à cet endroit toute la journée...Top classe.

20171210_104225

Bon histoire de pas remettre ça dans notre nouvelle superbe (et galactique !) province du Gangwondo, nous nous sommes lancés à la recherche des articles les plus calorifères de la planète Corée. Il faut bien ça pour supporter nos - 10/-25 de décembre, janvier, février (Oui vous avez bien lu).

Voici donc une sélection de choix. Le must pour qui veut garder ses petits petons (et tout le reste) bien au chaud.

Avec ça vous affronterez le blizzard aussi réchauffé qu'un croissant qui sort du four, parole de frileuse !

 

Le pyjama en micro-fibre, grand classique de ce pays. Jamais rien porte d'aussi chaud de ma vie.
Les moutons peuvent aller se rhabiller. Leur laine ne sera jamais à la hauteur de cette matière.
Budget : 7 euros
On peut en trouver par correspondance très facilement en tapant pyjama coréen sur internet, attention il faut bien cette matière épaisse, ultra douce et mousseuse.

20180106_173403

Le long manteau plume oie/canard North face, Black yak, Columbia etc... Ça coûte un bras, mais il y a une sacrée différence avec le bas de gamme !
Budget : 300 euros

20180106_173454

Le peignoir en même matière que le pyjama. Un rêve !
Budget : 7 euros

20180106_173301

Les chaussettes en tactel. Pas cher et super efficace. Trouvables en France.
Un ami français exilé au grand froid (Canada) m'a aussi parlé de la marque canadienne kodiak.
Faut dire que le pauvre comme il dit, " s'est pété le - 38 pour Noël ". (Cet homme est un héros).
Alors vous pensez qu'il sait de quoi il cause....
Sauf que message personnel pour mon homme de la banquise : Mon loulou chéri les kodiak en Corée y'en a point.

20180106_170445

Et le top of the top, le graal, la merveille... Les boots North face fourrées au duvet de canard !

Vous connaissiez dans les blousons, eux ils en mettent dans les pompes. Et c'est SUPER, SUPER, SUPER efficace.
Bon à 100 euros la paire, manquerait plus que ça marche pas.

20180108_153415


Dernière méthode de combat, les bras de votre chéri(e) et un bon gros matou sur les genoux.
Les deux en même temps of course en essayant de pas écraser le chat !

Et c'est mes fesses qui applaudissent...